Concours

COMMENT GAGNER?

– Les participants doivent obligatoirement posséder un compte Facebook.
– La participation se fait par Internet (via la page d’inscription).
Le 25 juillet 2021, 5 finalistes seront choisis au hasard parmi toutes les inscriptions reçues.

Par la suite, ces 5 finalistes auront à écrire un cours texte à l’équipe d’Atchoum pour démontrer pourquoi ils croient mériter la première guitare d’Atchoum! Ils ont jusqu’au 3 août 2021 pour envoyer ce court texte via courriel : [email protected]

Inscris toi via ce bouton!

Règlements du concours

L’histoire de cette guitare

Cette guitare, elle en a du vécu!

Je l’ai achetée avec mes petites économies quand j’avais 14 ans. 

J’avais donné un premier dépôt chez Métronomie, un magasin de musique, et j’avais si hâte de l’avoir dans mes mains. Autant qu’un enfant qui attend son anniversaire avec impatience !  J’ai joué tellement de chansons des Beatles sur cet instrument ! Ma grande sœur Véronique a fait partie d’un hommage aux Beatles pendant 7 ans «The Silver Band».

Elle répétait toutes les chansons jouées avec le groupe sur cette guitare. Pourtant, elle ne l’amenait jamais sur scène ! Et non, c’était sa guitare électrique qui était la vedette sur scène. Son instrument acoustique était la guitare de l’ombre.

Ensuite, cette guitare a pris l’avion et elle a vu Vancouver et même l’Équateur.  C’est dans le ciel entre Montréal et Quito que cette guitare a vécu un gros choc.  Mon cœur s’est brisé en même temps que la guitare. L’équerre entre le manche et le corps de la guitare a flanché !  J’ai pleuré, je dois l’avouer ! 

C’était mon bébé cette guitare ! 

J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai trouvé un « docteur » pour ma guitare. Dans la petite ville Riobamba, j’ai trouvé un super luthier, un expert des instruments à cordes ! 

Je ne parlais pas bien espagnol à cette époque, mais pour sauver ma guitare j’ai travaillé fort pour me faire comprendre ! Avec ma détermination et les doigts magiques du luthier, ma guitare chérie est revenue à la vie !

Avec cette guitare, j’ai aussi composé ma première chanson : « Comme du bonbon !! » Oui, oui ! J’ai fait plusieurs années de scène en duo avec Clopin, un personnage clownesque de Rimouski. Que de beaux souvenirs ! Cette guitare a aussi accompagné ma sœur à des concours auxquels elle a remporté quelques prix !! 

Dans les bons moments comme dans les difficiles, entre les remises en question et les réussites, alors que mes doigts dansaient sur ses cordes, on aurait dit que ma précieuse guitare me murmurait de sages mots : « Let it be »… qu’il en soit ainsi ! Encore aujourd’hui, je peux compter sur elle pour m’accompagner dans les moments importants.